Rencontre

Rencontre avec Solange Cousin, énergéticienne et aromatologue à Paris

Votre contact
Energétique, Access Bars + 5
     
06 15 42 87 54
 

Rencontre avec Solange Cousin, énergéticienne et aromatologue à Paris

Solange Cousin, vous êtes praticienne en soins énergétiques et aromatologue à Paris : en quoi consiste votre pratique ?

Ma pratique consiste à réaliser un soin par imposition des mains. Cela permet de soulager toutes sortes de maux d’ordre physique ou émotionnel en utilisant l’énergie vitale, dirigée par les mains.

Le corps et les émotions forment un ensemble et fonctionnent comme des vases communicants : l’émotionnel joue sur le physique et le physique sur l’émotionnel. Par exemple, lorsqu’on est stressé, le corps va se mettre en tension. Petit à petit, cela va conduire à des dérèglements de l’humeur, du sommeil, de l’appareil digestif car l’énergie ne circule plus de manière fluide. De la même manière, quand on a mal quelque part, cela impact le moral et l’état émotionnel. L’idée est donc d’intervenir sur les deux aspects afin de ramener à l’équilibre.

À qui s’adressent vos soins ?

Les soins s’adressent à tout le monde, du bébé à la personne âgée. Je reçois souvent des personnes qui ne trouvent pas de réponses dans la médecine allopathique et qui consultent en deuxième intention.

Pour quels types de maux ?

Beaucoup de pathologies peuvent être prises en charge : maux de dos, migraines, ulcères, infertilité, allergies, surpoids, problèmes de peau, tendinites, burn-out, dépression, crises d’angoisse, etc. Ainsi que les effets secondaires de traitements (type chimio), tous les traumatismes, chocs émotionnels liés aux événements de la vie (séparations, décès, licenciement…).

Il est tout à fait possible également de consulter en prévention et cela se généralise, heureusement !

Comment se déroule une séance ?

En début de séance, je questionne le consultant afin de cerner le motif de la consultation, le contexte, son cheminement et ses objectifs.

À partir de ces éléments, je détermine le type de soin à proposer et les points énergétiques à travailler. Avant de commencer, je fais sentir au consultant une quinzaine d’huiles essentielles choisies en fonction de sa problématique et de ses objectifs. Il en sélectionne trois selon ses préférences. Ces huiles sont appliquées sur les chaussettes au niveau des points à travailler pendant le soin.

Pendant le soin, la personne est allongée toute habillée sur une table de massage. Je pose mes mains sur le corps de la personne afin de sentir où se situent les blocages puis je laisse circuler l’énergie selon des critères de flux, de rythme, de densité… Cette remise en circulation de l’énergie permet d’installer une détente profonde et un bien-être de longue durée.

Pour les personnes qui n’aiment pas être touchées, il est possible de garder les mains à distance, au-dessus du corps.

En fin de séance, nous échangeons sur les ressentis de la personne et je réponds à ses questions. Il est très fréquent que des prises de conscience soient réalisées pendant le soin. Ces prises de conscience favorisent une vision différente et plus globale de la problématique et font émerger de nouvelles solutions pour la personne. Souvent, nous échangeons également sur une manière d’être plus écologique pour elle-même.

Le nombre de séances nécessaires varie en fonction des personnes et du type de pathologie. Si une personne ne ressent pas d’amélioration au bout deux séances, je conseille de ne pas continuer les soins.

Quel est le bénéfice des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont des alliées extraordinaires pendant et après les soins. Elles ont, bien sûr, toutes une valeur thérapeutique mais je les utilise surtout pour leur soutien psycho-émotionnel. Les huiles essentielles accompagnent le consultant pendant le soin en le rendant plus profond et complet car le mental ne peut pas bloquer l’odorat. Le mental ne peut donc pas empêcher les huiles de faire leur travail. Les blocages et les résistances sont levés plus facilement et les bénéfices du soin sont démultipliés, même après le soin car les huiles étant un produit actif, elles continuent d’agir.

Est-ce que les soins fonctionnent chez tout le monde ?

En théorie, ils devraient fonctionner chez tout le monde mais il arrive que certaines personnes ne soient pas réceptives (ce qui est extrêmement rare) ou ne parviennent pas à prendre l’énergie qui est mise à leur disposition. En effet, il faut vouloir être « actif » pendant son soin : même si le consultant est allongé et en mode « réception », il est nécessaire qu’il ait une posture active et décisionnaire. Je propose, il dispose. C’est un état d’esprit et une qualité d’être bien éloignés de la passivité ou de la prise en charge. Chaque personne doit garder son pouvoir sur son corps, être autonome et apprendre à être acteur de son bien-être.

Par exemple, une femme est venue consulter pour un problème de migraines. Elle a constaté qu’après chaque soin, une migraine s’installait. Ces migraines étaient moins fortes et moins longues que celles pour lesquelles elle venait consulter. Elle en a déduit que ce qu’elle ressentait le lendemain était la conséquence du soin et que l’on avait touché le nerf du problème. Elle a choisi de persévérer et au fur et à mesure des séances, ses migraines ont diminué en nombre et en intensité. Il a fallu presque 10 séances pour venir à bout de ses migraines. Cela lui a demandé un gros investissement personnel, elle a fait un énorme travail sur elle-même mais aujourd’hui elle n’en a plus et s’est réconciliée avec son corps.

Quels sont les livres que vous recommandez le plus ?

Les 5 blessures qui empêchent d’être soi de Lise Bourbeau, Revivre de Guy Corneau, Ho’oponopono de Maria-Elisa Hurtado Graciet et Luc Bodin, Acceptez ce qui est de Katie Byron, La part d’ombre du chercheur de lumière de Debbie Ford et L’acceptation radicale de Tara Brach. Ce sont tous des livres essentiels en termes de présence à soi et au monde. Je propose une liste plus exhaustive sur mon site : www.solangecousin.com

Contacter le praticien