Informations Burn-out

Prévention du Burn-out

Votre contact
Sophrologie, Gestion du stress + 1
     
06 15 24 11 81

Infos pratiques

  • http://reseauburnout.org/wp-content/uploads/2017/01/2015-49-REACTIVATE-PatientGuide-FR-PRINT-LR.pdf
  • Ci-dessus lien: guide sur le Burn-out à télécharger
 

Prévention du Burn-out

Le burn-out comme le bore-out sont deux états d’esprit négatifs persistants liés au travail. Un collaborateur qui fournit des efforts trop intenses ou qui souffre d’une absence de défis professionnels peut, à long terme, voir sa forme mentale décliner. Une approche adéquate du stress (dont le burn-out constitue un stade très avancé) vous évitera d’en arriver là et offrira un soutien de qualité aux collaborateurs lors de leur reprise du travail.

Faits

Burn-out versus bore-out

Apathie, irritabilité, fatigue, etc. Si les symptômes du burn-out et du bore-out se ressemblent bien souvent, leurs causes diffèrent cependant du tout au tout. Le burn-out est considéré comme le résultat d’un stress professionnel chronique, lié à une surcharge de travail. Le bore-out, quant à lui, découle du manque de stimuli professionnels, de l’ennui ou de l’absence de défis. Une modification dans les tâches, une nouvelle fonction ou un nouvel environnement de travail permettent souvent de remédier au bore-out. En revanche, le burn-out nécessite un accompagnement professionnel en vue de permettre au collaborateur de reprendre le travail et de retrouver un équilibre harmonieux et maîtrisé entre santé et satisfaction professionnelle.

Bon à savoir : le burn-out a moins trait à l’âge ou au sexe qu’à l’environnement de travail. La meilleure prévention du burn-out consiste donc à stimuler la santé physique et mentale des collaborateurs, et à leur offrir des conditions de travail optimales.

La prévention du burn-out, une obligation de l’employeur

Depuis le 1er septembre 2014, les notions de stress et de burn-out sont reprises dans la loi belge sur le bien-être. Désormais, l’accent est mis sur la prévention du burn-out et non sur la lutte. A l’instar des risques psychosociaux tels que le harcèlement ou l’agressivité au travail, la prévention du burn-out et du stress chez le collaborateur relève de la responsabilité de l’employeur.

Désormais, le collaborateur peut introduire une demande d’intervention psychosociale, afin de parler de sa situation et d’obtenir les conseils d’un expert. Si le collaborateur est incapable de prendre la situation en main, il incombe alors à l’employeur de prendre les mesures qui s’imposent.

Ce dernier est également tenu d’assurer le bien-être au travail de manière préventive, par exemple en menant une campagne de sensibilisation ou en effectuant des analyses de risques.

Dépistage précoce des symptômes du burn-out

Le collaborateur souffrant d’un burn-out :

·         est épuisé physiquement et émotionnellement parce qu’il puise depuis trop longtemps dans ses réserves ;

·         témoigne d’un désinvestissement de son activité professionnelle et se montre (plus) distant vis-à-vis des clients et des collègues ;

·         éprouve un sentiment d’échec professionnel et doute de l’utilité de son travail ;

·         présente des difficultés à se concentrer et commet davantage d’erreurs ;

·         souffre davantage de divers troubles physiques tels que fatigue, douleurs musculaires ou maux au dos ou de nuque.

Gse vous conseille

·         Rendez vos collaborateurs autonomes.
Savoir identifier (à temps) les symptômes du stress, du burn-out ou du bore-out constitue un premier pas pour intervenir soi-même ou demander de l’aide.

·         Intégrez la prévention du burn-out et du stress dans une politique de santé globale.
Vous éviterez ainsi l’accumulation des frais et des désagréments causés par l’absence de collaborateurs malades. Gse peut vous aider à mettre sur pied une politique préventive dédiée au bien-être.

Le résultat

·         Le collaborateur individuel reçoit un soutien efficace tout au long du processus de guérison. Ses chances de reprendre le travail avec succès sont ainsi maximisées.

·         Le collaborateur individuel prend conscience des risques qui lui sont propres, mais aussi des outils qui lui permettront, à l’avenir, de réduire au maximum ces risques.

·         En tant qu’employeur, vous bénéficiez d’outils qui vous permettront de prévenir ces risques à l’avenir et pour les autres collaborateurs. Vous réduirez ainsi vos coûts et vous augmenterez le bien-être de vos collaborateurs.

Lien de téléchargement guide sur le Burn-out :

http://reseauburnout.org/wp-content/u...

 

Contacter le praticien