Article

Les loyautés

Les loyautés

Aujourd'hui, j'ai envie de vous partager cet extrait très inspirant du livre de Delphine de Vigan intitulé "Les loyautés".

Les loyautés.

"Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres - aux morts comme aux vivants -, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l'écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes, des mots d'ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous abritons dans les replis de nos mémoires.

Ce sont les lois de l'enfance qui sommeillent à l'intérieur de nos corps, les valeurs au nom desquelles nous nous tenons droits, les fondements qui nous permettent de résister, les principes illisibles qui nous rongent et nous enferment. Nos ailes et nos carcans. Ce sont les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves."

J'aime lire dans ce texte toute l'ambivalence qui réside au sein même de nos loyautés.

Ces loyautés qui à la fois nous font et nous empêchent d'être qui nous voulons être, que nous connaissons et que nous ignorons, qui parlent de notre manière de nous attacher aux autres et de notre façon d'être au monde.

Il y en a qui nous fondent, qui constituent notre colonne vertébrale, qui nous axent et nous unifient, que nous reconnaissons et que nous choisissons; et d'autres, souvent inconscientes, qui nous empêchent d'être nous même, qui nous empêchent de grandir et nous immobilisent dans la répétition de scénarii.

Ces scénarii sont toujours des tentatives de résolution d'une problématique psychique que nous rencontrons et parfois dont nous avons héritée. Les problématiques non élaborées, non conscientisées qui nous ont été transmises par les générations antérieures, voilà que nous nous donnons comme mission de leur trouver une solution... sans le savoir, par loyauté. Les réponses qu'elles ont trouvées pour expliquer leurs difficultés, pour tenter de trouver un sens, ne font pas sens pour nous, puisqu'elles s'imposent comme des réponses à des problématiques que nous n'avons pas. Ce "cadeau" est empoisonné car il feint de correspondre à notre réalité alors qu'il ne nous appartient pas. Le "poison" réside dans la croyance ou l'injonction inconsciente que nous devons rester fidèle à ces réponses trouvées par nos aïeux car là même résiderait la solution que nous cherchons pour notre vie. Ce leurre, nous nous y attachons par fidelité, comme pour honorer une dette..

Interroger nos loyautés, les rendre conscientes, est il me semble une étape indispensable pour gagner en liberté.

 

Contacter le praticien