Article

Quel est l’intérêt des médecines alternatives et des pratiques de bien-être ?

Félix Santé

Cette publication vous est présentée par Félix Santé

Découvrez Félix Santé
 

Quel est l’intérêt des médecines alternatives et des pratiques de bien-être ?

Selon l’ordre des médecins, 40 % des Français auraient recours à des médecines alternatives pour soigner des maux du quotidien et améliorer leur bien-être. De plus, ce chiffre augmente chez les personnes atteintes d’une maladie grave ou chronique. Comment expliquer l’engouement pour ces approches dites naturelles ?

 

Agir là où la médecine allopathique échoue  


Depuis quelques années, on assiste à un engouement des thérapies alternatives qui tentent de proposer des réponses là où la médecine allopathique n’a pas de solution. Ces thérapies ont en général une approche plus globale du patient. L’acupuncture notamment a fait ses preuves dans l’arrêt du tabac, mais aussi pour améliorer des états de stress responsables de troubles divers (insomnies, troubles digestifs), ou pour soulager des douleurs chroniques (mal de dos, céphalées). 


Utiliser moins de médicaments


La peur des effets secondaires et le manque de confiance en l’industrie pharmaceutique influent beaucoup sur l’utilisation de produits plus naturels. Pour les maux du quotidien, 56 % des Français se soignent par homéopathie. Ces traitements ont l’avantage d’être en libre accès, de provoquer peu d’effets secondaires et de se prendre au quotidien sans risque. D’ailleurs, la France est le premier pays producteur de médicaments homéopathiques.


De même, les traitements par les plantes sous forme de gélules, poudres ou élixirs floraux permettent de soulager, soigner, mais aussi d’agir en prévention. Les huiles essentielles sont également très utilisées pour leurs multiples propriétés bien-être et contre les maux de l’hiver (bronchites, gastro…). Réédité plusieurs fois depuis sa sortie en 2008, le best-seller de Danièle Festy, Ma bible des huiles essentielles (Leduc S. éd.), est devenu la référence dans ce domaine.  


Se réconcilier avec son corps


La maladie ou la douleur est bien souvent le déclencheur d’un nouveau rapport à son corps. Un panel de pratiques que l’on choisit en fonction de ses besoins propose d’accéder rapidement au bien-être et permet de réconcilier le corps et l’esprit : yoga, tai-chi, qi gong, massages…  Plus d’un million de personnes pratiqueraient régulièrement le yoga en France. Des entreprises font appel à des masseurs pour participer au bien-être de leurs salariés sur leur lieu de travail, les sportifs font de la sophrologie pour améliorer leurs performances.