Santé

Les ventouses : un outil « magique » de l'acupuncteur ?

Votre contact
Acupuncture, Médecine traditionnelle chinoise
     
06 82 58 49 66
 

Image

Les ventouses : un outil « magique » de l'acupuncteur ?
 

Les ventouses : un outil « magique » de l'acupuncteur ?

Un hiver sans rhume ?

- Ma femme n’a plus de rhumes, plus d’angines ou de petites bronchites, ces maladies courantes de l’hiver.
- Plus du tout ?
- Plus du tout.
- J’ai du mal à vous croire. Comment fait-elle ? Vous voulez nous faire croire à un remède miracle ?
- Non, à un remède de grand-mère : les ventouses.

Le rhume en médecine traditionnelle chinoise

En MTC, la santé est déterminée par le rapport entre l’énergie « droite » (zheng qi) et l’énergie « perverse » (xie qi).

L’énergie droite est l’énergie globale du corps, elle est la résultante du « ciel antérieur » (le « patrimoine génétique » ou prénatal) et du « ciel postérieur » (qui vient de l’alimentation et de la respiration).

Les énergies perverses ont trois origines : l’alimentation, les émotions, et, ce qui nous intéresse ici, le climat.

Si l’énergie droite est affaiblie, alors les pervers climatiques sont plus à même de pénétrer le corps, qui n’est plus assez fort pour les repousser. A l’inverse, si vous êtes en forme mais que vous restez dehors en caleçon dans la neige, vous exposez votre corps à l’assaut d’une grande énergie climatique, de type froid, et vous risquez fort de tomber malade. Une manifestation de l’énergie droite est donc également de savoir user de bon sens et de se couvrir adéquatement !

En résumé, lorsqu’on prend un « coup de froid », c’est que le froid a réussi à pénétrer notre corps. Comment entre-t-il ? Par les poumons et par la peau. Il se loge généralement d’abord dans les parties externes du corps, et s’il est important de bien soigner un rhume, c’est parce que cette énergie perverse a tendance à progresser vers l’intérieur, d’où elle est plus difficile à déloger.

Et les ventouses dans tout ça ?

Imaginez que le froid ait pénétré par les pores de votre peau. Les symptômes courants sont l’écoulement nasal, une sensation de froid, une raideur de la nuque, la toux, etc. Ne pourrait-on pas « aspirer » hors de votre corps ce vilain froid comme il est venu ? C’est précisément ce que vont faire les ventouses : des ampoules de verre dans lesquelles on crée un vide d’air avant de les appliquer sur la peau. Dans ce cas on les appliquera principalement sur le haut du dos. Dès les premiers symptômes, c’est-à-dire tant que l’énergie perverse n’a pas pénétré plus profondément dans le corps, il est ainsi possible de la faire littéralement sortir.

Est-ce un outil propre à la MTC ?

Mon arrière-grand-mère utilisait des ventouses pour les petits maux de ce type, et c’était une pratique assez courante dans nos régions, bien avant qu’on ne connaisse la MTC en Europe. C’est une méthode très simple à apprendre, qui ne requiert pas de connaître les subtilités de la MTC ni d’en appréhender les complexités.

A-t-on réellement des résultats efficaces ?

Si, pour reprendre notre exemple, vous attendez trop et que l’énergie perverse se fraie un chemin jusqu’aux organes internes, les ventouses n’auront pas ou peu d’effet. Elles ne peuvent « aspirer » que la peau. Ça vous paraît logique ? Eh bien, ça l’est. En revanche, si on les utilise dès l’apparition des symptômes, elles sont d’une redoutable efficacité : les symptômes disparaissent presque immédiatement.

Comment y avoir accès ?

Les ventouses font partie de l’éventail d’outils des acupuncteurs, qui est loin de ne contenir que les aiguilles. Demandez à votre praticien : dans le cas d’un début de rhume, une telle opération ne requiert pas beaucoup d’investigations pour établir le diagnostic et est assez simple à effectuer. Vous pourriez convenir avec lui d’un prix plus réduit que celui de la consultation habituelle. Il est également possible de se former à cette technique pour ensuite l’utiliser en famille, comme mamie !

Notes importantes concernant l’utilisation des ventouses

Tout d’abord, on utilise généralement des cotons imbibés d’alcool qu’on enflamme pour créer le vide d’air dans les ventouses. Il est donc primordial de respecter certaines règles de sécurité. Il existe également des ventouses en plexiglass munies d’une pompe à vide.

Une formation par un professionnel d’une demi-journée est suffisante pour une utilisation familiale.

Les ventouses ont d’autres applications possibles en MTC, et celles-ci requièrent une connaissance approfondie, et donc quelques années d’études et de pratique.

Retrouvez Thomas Guillemin, à Nantes, praticien spécialisé en acupuncture, médecine traditionnelle chinoise.

Vous êtes Praticien et vous souhaitez rédiger une publication ? Inscrivez-vous sur Felix Santé, partenaire Santé et Bien-être. Inscription

Vous cherchez un praticien de Santé près de chez vous ? Prendre RDV 

Contacter le praticien