article

Le revécu

Image

Le revécu

Le revécu

Le revécu est un phénomène que Férenczy a observé au cours de ses séances avec ses patients.Il s'agit d'un processus de guérison qui se produit que lorsque le contexte où se trouve la personne est totalement différent de celui dans lequel le traumatisme est survenu.Les premières fois où il a assisté au déroulement d'un revécu,il a été méfiant,vigilant car ces manifestations corporelles et émotionnelles qui se manifestaient présentement l'ont impressionné.

Férenczy décrit les choses ainsi:La persévérance,la souplesse de l'analyste amènent à la conscience ou à la reconstruction,par effet de contraste en quelque sorte,nombre d'évènements pénibles de l'enfance,inconscients jusqu'alors.Finalement ,on parvient à réduire,pour ainsi dire,tout le tissu morbide au foyer traumatique,et presque toutes les analyses de rêves gravitent autour d'un petit nombre d'évènements commotionnants de l'enfance.

Au cours de ces thérapies,les patients sont quelquefois emportés par l'émotion,des états de douleurs violentes de nature psychique et corporelle,voire même des délires et des pertes de conscience plus ou moins profonde avec coma,se mèlent au travail d'association et de construction purement intellectuel. (psychanalyse iv-réflexion sur le traumatisme).

En prenant conscience de ces phénomènes,Férenczy a décidé de faire confiance à ce qui se déroulent à cause de l'aspect et authenticité et de la cohérence de ce qu'il voyait. Il a constaté que la libre expression de l'émotion ne mettait aucunement en danger la vie du patient et que le fait de ramener l'évènement traumatique sur la scène du présent défaisait l'impact traumatogène de celui-ci. Il se rendait compte que le patient à ce moment là n'avait besoin que d'être rassuré et assuré de l'écoute compréhensive et bienveillante  de son thérapeute.

En bioanalyse,le thérapeute propose au patient en pronant une attitude facilitatrice à descendre dans ses évènements traumatiques,à plonger dans une sorte de transe hallucinatoire.Cette transe hallucinatoire,au cours de laquelle sont revécus des évènements traumatiques du passé,n'est pas une reconstruction hystérique de ce passé,mais comme le cite Férenczy "une immersion dans le passé traumatique",qui est la seule manière d'aller chercher l'évènement traumatique originaire de la personne. Cette immersion sert à se débarasser de la charge pathogène. Si cet épisode traumatique dans toute son amplitude risquait d'être létal pour l'enfant qu'était le patient à l'époque. Le fait de le revivre adulte n'a pas le même effet,le même risque car,le patient sait qu'inconsciemment il a survécu-ne peut mourir. Aujourd'hui,il autrement plus fort pour y faire face et c'est également extrèmement reconstituant de retrouver ses souvenirs. Ceux-ci font comprendre le présent et conduisent à éprouver le sentiment d'unicité de soi.

Ce qui semble important en séance,c'est de rendre l'évènement traumatique toute sa réalité,ce revécu apporte la preuve que la situation est bien arrivée. Elle n'est plus une supposition,un fantasme,mais bien une réalité  qui sait produite dans la vie du patient et qui va,maintenant être rangé dans ses souvenirs conscients,et dégagé de sa charge émotionnelle ingérable,destructrice.

Le fait de retrouver le souvenir d'un épisode traumatique de notre histoire est un travail de memoire qui nous renseigne sur le contexte dans lequel a dû se dérouler cet évènement,mais pas sur le comment. Notre conscience vigile doit lacher prise. Il ne s'agit de relater le traumatisme car la parole perpétue la situation dans laquelle la personne comprend tout mais ne ressent rien.

Ce qui guérit ,c'est de réunir dans une même expérience le ressenti et le compris.Cela répare le clivage initial qui maintenait la personne dans une certaine irréalité. Au plan psychologique,cette réparation rétablit le sqentiment d'unicité de soi qui avait disparu au moment du choc traumatique .

 

Contacter le praticien